top of page

Praštěné pohádky (Contes de fées loufoques), de Ludvík Aškenazy, illustré par Bohumil Štěpán, graphiste Zdeněk Mlčoch, éd. SNDK, Prague 1965. P 148, 56 illustrations et pages de garde.

Artiste, collagiste, humoriste, affichiste et illustrateur, Bohumil Štěpán a peu travaillé pour l’illustration jeunesse. Pour l’instant, je n’ai référencé que trois livres jeunesse, dont le Voyage de Gulliver (Odeon, 1968) dont je parlerai une autre fois. Praštěné pohádky est le parfait exemple d’une décontraction graphique mise à la portée des enfants et des adultes. Si l’influence surréaliste est prégnante dans le travail de Bohumil Štěpán, il y a aussi de l’air du temps, un peu de Saul Steinberg dans son dessin à l’encre et la manière de jouer avec le blanc de la page et les collages. Bohumil a de l’humour, il sait jouer sur les proportions des personnages, des animaux et des objets : l’éléphant en laisse, un visage apparaît sur une enveloppe, un citron fait pipi dans un verre. Il joue du dessin et du collage de façon subtile et légère, il détourne avec malice les objets, fruits et légumes en les personnalisant et pose par là même une touche d’humour. Le petit jeu de cadavre exquis en fin de livre, collages, dessins et constructions aléatoires participent au récit ! Pépite !

En bref sur l’auteur :

Bohumil Štěpán (1913-1985), artiste, collagiste, affichiste, illustrateur et humoriste, né en 1913 à Křivoklát (Bohême), Bohumil Štěpán étudie à l'École des Beaux-Arts d'Ukraine et à l'École d'Arts Graphiques Rotter à Prague. Pendant l'entre-deux-guerres, Prague est un centre majeur de l'avant-garde et du surréalisme en Europe, en lien étroit avec les surréalistes français, ce qui influence le jeune artiste.

 

En 1948, avec la prise de pouvoir des communistes à Prague, Štěpán travaille pour la propagande communiste et comme caricaturiste pour la revue humoristique Dikobraz. Il réalise des affiches de propagande et de cinéma. Les années 1960 marquent une période de libération sociale et politique qui culmine avec le Printemps de Prague en 1968. Štěpán dessine des affiches de films, mélangeant dessins et collages. Il réalise en 1964 l’affiche pour le film Limonádový Joe. Il publie aussi dans des revues satiriques et littéraires. Il illustre des romans tels que La Jument Verte de Marcel Aymé et Les Voyages de Gulliver. Il expose à Zürich, Vienne et Hambourg, restant influencé par le surréalisme. En 1968, il publie Galerie, un livre de collages érotiques et surréalistes, mis en page par son épouse Hana Štěpánová (illustratrice).

 

Le Printemps de Prague est écrasé en août 1968 par l'invasion soviétique, ramenant la censure. Lors d'une exposition à Berlin-Est, ses œuvres sont piétinées par les censeurs. En 1969, Hana et Bohumil s'enfuient et s'installent à Munich. Štěpán travaille comme illustrateur et caricaturiste, publiant plusieurs ouvrages monographiques. Il meurt en 1985 à Munich où sa veuve Hana vit toujours. Les œuvres exposées proviennent en grande partie de sa collection personnelle.

En bref sur le graphiste :

Zdeněk Mlčoch, 1921-1995, artiste, graphiste, éditeur et illustrateur. Né en 1921 à Nová Dědina, Zdeněk étudie d'abord sous la direction de Karel Langer à l’école des Arts appliqués de Brno, puis à partir de 1943, il poursuit ses études à l'École des arts appliqués de Prague, ou à partir de 1945 à l'Université des Arts Appliqués de Prague sous la direction des professeurs Antonín Pospíšil et Karel Svolinský. À partir de 1950, il travaille comme éditeur et graphiste à la Maison d'édition SNDK (plus tard la Maison d'édition Albatros à Prague). En tant que membre du groupe artistique Radar (entre 1959 et 1970), il traite des thèmes de la civilisation moderne. Au début de son travail graphique, il se concentre sur la gravure sur bois et la pointe sèche, puis sur la lithographie en couleurs et la peinture. Cependant, sa principale discipline artistique est l’illustration, notamment les livres pour enfants. Il illustre plus d’une trentaine de livres pour enfants.














Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page